Nicky Zimmermann

Nicky Zimmermann illustration 1
Nicky Zimmermann
21/05/2018 - Margaux Warin

Les soeurs Nicky et Simone Zimmermann ont fondé leur marque éponyme en 1991. Après des études de design à East Sydney, Nicky commence à imaginer et créer ses propres vêtements et à les vendre le week-end. C’est ainsi que la jeune créatrice développe sa propre esthétique. Son talent est vite remarqué et sa soeur Simone la rejoint ensuite - celle-ci s’occupe du business, tandis que Nicky prend en charge la direction artistique. La marque australienne rencontre un fort succès: défilé à New-York, ouverture de boutiques à l’étranger.. Une féminité marquée se dégage des collections Zimmermann: matières légères et aériennes, imprimés floraux, volants romantiques sont des leitmotiv de la marque. Le dernier défilé, très inspirée par le monde équestre, met en scène une femme oppressée par son milieu qui cherche à s’affranchir de ses contraintes grâce à échappées à cheval: une inspiration romantique et poétique, pour un vestiaire qui n’en est pas moins contemporain. 


Votre collection Automne/Hiver 2018 en trois mots:

Romantique, Fougueuse, Sexy

 

Quelles étaient vos principales inspirations pour cette collection?

Pour la collection Automne/Hiver 18, notre muse était une jeune femme de l'ère Victorienne avec un tempérament aventureux. Elle vit dans un environnement étouffant, mais elle trouve la liberté et la malice grâce à son cheval et à l'équitation. C'est elle.

Elle veut s'échapper et son cheval l'emmène là où elle veut aller, là où elle peut s'amuser et trouver des problèmes.

Les références équestres ont un sens de liberté et d'aventure. Les vestes en cuir inspirées de vieux manteaux d'équitation et des pantalons de cuir souples s'inspirent de jodhpurs. La laine stretch imprimée est bien nette parmi les mohair en maille et les manteaux en shearling.

 

Quels artistes vous inspirent le plus?

Pour moi, l'inspiration est quelquechose qui est en mouvement et changement constants. Ça ne vient pas toujours d'un artiste ou d'une personne spécifique.... plus d'une multitude de personnes qui créent des choses magnifiques. 

 

Le film qui reflète le mieux votre esthétique: 

Picnic at Hanging Rock – c'est un film qui a toujours été à l'image de notre esthétique. 

 

Si vous pouviez vivre à une autre époque, laquelle serait-ce et pourquoi ?

Je n'y ai jamais vraiment pensé! Mais je trouve constamment de l'inspiration des années 70. J'étais enfant et j'ai grandi à cette époque... il y a quelquechose à propos des chamgements de celle-ci, la liberté et la musique. Bien que, disant cela, j'aime vraiment l'époque dans laquelle je vis maintenant.  

 

Quelles femmes vous inspirent le plus? 

Je suis inspirée par les femmes qui prennent des risques et qui ont le courage de tenter leur chance. Pour en citer une, Diane Arbus (Photographe 1923-71) était une créatrice puissante et visionnaire qui, à son époque, trouvait et capturait la beauté dans ce qui était alors considéré comme fâcheux et loin d'être divin. Ses images sont toujours belles et provocantes.

 

Le dernier voyage qui vous a inspiré?

Je suis souvent inspirée par l'endroit que j'ai visité le plus récemment. Je viens de passer un peu temps à Amsterdam et j'ai vraiment aimé apprendre à la connaitre. Étant originaire d'Australie, c'était incroyable de voir une ville si vieille et pittoresque qui a réussi à maintenir un mélange d'histoire tout en étant très moderne et jeune en même temps.

 

Vous travaillez entre soeurs, quel a été votre principal challenge ? 

Simone et moi travaillons dans un environnement très équilibré - nous avons des responsabilités très distinctes qui nous donnent notre propre espace et la liberté de travailler de manière indépendante mais vers les mêmes objectifs. Cela nous aide énormément parce que nous ne sommes pas constamment dans les pieds l'une et de l'autre - le défi consiste à se laisser aller sans hésiter.

 

L'endoit qui vous inspire toujours en Australie? 

Sydney, en général, est une grande inspiration. Plutôt qu'un endroit spécifique dans la ville. C'est un sentiment, un état d'esprit et l'environnement - en particulier la lumière et la couleur. Il y a un sens du fun en Australie que je trouve vraiment unique.

 

Si une chanson pouvait décrire le mood de Zimmerman, laquelle serait-ce? 

“Gypsy” de Fleetwood Mac - la chanson est très romantique mais toujours exaltante d'une manière envoûtante

SHARE